En nous astreignant de nouvelles contraintes, la pandémie a permis à de nombreux secteurs de se réinventer notamment à celui de l’événementiel qui a très vite montré sa résilience et sa créativité. Après plus d’un an de pandémie, quels sont les apprentissages que nous en avons tirés ? Comment sera l’événement de demain ? Tour d’horizon d’un secteur qui a su tirer profit à long terme de cette situation inédite. 

L’événement de demain sera hybride et inclusive 

Souvent onOn nous demande souvent de quoi sera fait l’événement de demain. ? Certains prédisent un engouement pour le présentiel : . Les gens n’en peuventnous n’en pouvons plus des Zzooms et  autres outils de visioconférenceCo. D’autres ne jurent que sur par le digital. Pour Selon nous, il est clair que la vérité est certainement entre cles deux extrêmes. 

L’hybride deviendra le standard. Les sites événementiels sont déjà en train de s’équiper. Grâce au à un bon équipement, l’accès à distance offrira la possibilité de passer les la barrières des langue et de la mobilité. En s’ouvrant ainsi, l’événement développera son impact et facilitera l’inclusion de tous notamment des profils marginalisés par l’événementiel traditionnel. 

De nouvelles possibilités s’ouvriront en termes de contenu, d’audience et d’expérience. 

L’événement de demain sera orienté contenu et expérience  

Hier, beaucoup d’événements se composaient d’une suite de discours avec ou sans véritable interaction suivie de quelques animations. Le focus était surtout mis sur le networking. Avec le digital, le contenu et l’expérience vont devenir primordiaux. Qui dit événement dit interaction, dit dialogue et écoute. Nous devons apprendre à écouter davantage  prendre en compte les besoins des invités et créer l’événement sur mesureen fonction. Les plus importantes questionsa plus importante question à se poser estsont :  pourquoi les participants doivent- ils se déplacer et quelle est la valeur ajoutée que je puisse peux leur offrir ?  Il est important dDe réfléchir en termes de ROI (return on investment) et de ROE (return on emotions)). Nous serons amené à et de soigner encore davantage la phase de communication avant et après l’événement pour afin de s’nous assurer que le bon contenu soit est livré à la bonne personne au bon moment et de de vérifier si nous avons atteints nos objectifs. 

L’événement de demain sera encore plus ludique et impliquera d’avantage le participant 

Nous avons rapidement dû faire face à la réduction de la durée de concentration de l’audience qui est nettement réduitel’est encore davantage à distance. Pour pallier  à cette contrainte, les interventions sont donc devenues plus courtes à l’instar des Ted Talks. Mais, raccourcir ne fait pas tout. Afin de garantir une concentration constante de votre audience, il est important de varier les formats, les intervenants et même les décors.  

Les événements ont toujours été scénarisés. Mais, le digital nous permet d’aller un cran plus loin dans l’aspect technique/ technologique  et de mettre encore d’avantage le participant au centre de l’événement. Avec la réalité augmentée, la réalité virtuelle et autres…., nous pouvons créer une véritable immersion dans l’univers de la marque et garantir un impact durable. 

Par ailleurs, plus question de laisser le directeur prendre la parole sans un véritable média-coaching. S‘inspirer auprès des shows télé, du théâtre, des youtubeurs, de stand-uppers ou de coaches est devenu la norme. 

’événement de demain durera dans le temps

Encore peu utilisées il y a un an, les applications de networking ont le vent en poupe. Ces applications, en plus de permettre l’enregistrement en ligne, propose aux participants de voir qui sera présent, d’entrer en contact avec d’autres participants, les exposants ou les intervenants et ceci avant et après l’événement. Par ailleurs, via ce type d’applications, vous pouvez également envoyer des notifications push à vos invités afin de les maintenir en haleine.  

A l’heure actuelle, rien n’interdit les événement de plus de 300 personnes (jusqu’à 2 000 personnes). Il suffit d’envoyer son protocole sanitaire au ministère de la Santé qui devra alors l’approuver. Réalisez cette étape avant même l’envoi de votre save the date ce qui vous évitera d’annuler votre évènement si ce dernier n’est pas autorisé. 

L’événement de demain sera plus complexe et plus riche 

Vous l’avez compris : l’événement de demain demande un champ d’expertise encore plus vaste qu’hier. En ajoutant la dimension digitale qui offre pléthore d’opportunités, l’événement de demain sera, certes plus complexe, mais également plus riche et proposera une expérience plus immersive et plus inclusive. Espérons juste que le retour au présentiel ne se fera plus trop attendre. 

Retour haut de page